Trouver un sens à son travail

Où est-ce que l’être humain est appelé à donner du sens à sa vie, à se développer, en réponse à l’appel de Dieu ? Pour Luther et Calvin, c’est … au travail !

Attention : pas n’importe lequel ! Pas celui du capitalisme brutal qui s’est développé depuis la fin du 18e s. et qu’on associe souvent, de manière simpliste à ” l’éthique protestante “. Dans la vision de Calvin, le sens du travail est de louer Dieu pour ses bienfaits, d’offrir des services utiles à la communauté et, sur un plan personnel, de subvenir à ses besoins, de grandir, de se développer.

Le travail n’est pas toute la vie mais, dans la vision des Réformateurs, il est le lieu où nous sommes appelés à vivre notre vocation – un thème central à revisiter pour sortir des vieux clichés ! – et notre dignité humaine.

Une telle vision nous amène aujourd’hui :

– à chercher un nouveau sens à notre travail, salarié ou bénévole
– à être critiques vis-à-vis du monde économique actuel, où le travail est de plus en plus souvent source de souffrance et d’exclusion plutôt que de joie partagée.

Un ouvrage de base qui propose une réflexion sur le sens du travail, à partir de plusieurs sources en dialogue :  sciences humaines, histoire, lectures bibliques, et expériences de terrain.

+ d’infos : cliquer sur l’image

Avec des pistes pour des rencontres

Mon travail et moi, un excellent ouvrage collectif qui présente les dimensions du travail de manière concise. Ed. Olivétan 2019

Théologie, histoire et société

Didier Crouzet, Travailler, faire son marché, lire la Bible, Ed. Olivétan 2006

Liliane Crété, Le protestantisme et les paresseux, Ed. Labor et Fides 2001

Marie Balmary, Abel ou la traversée de l’Eden, Grasset 1999. Avec notamment un grand chapitre sur la parabole des talents (Matthieu 25, 14-30)

François Dermange, La vocation, source ou horizon du travail ? Dans l’ouvrage Le travail refiguré de Hunayadi  Mark et Marcus (dir.) Chêne-Bourg/Genève, Georg, 1998, p. 29-57.

Pierre Farron, Dis, pourquoi tu travailles ? Ed. Ouverture 2012

Jean-Claude Guillebaud, La force de conviction. Ed. du Seuil, 2005

Cécile Renouard, Ethique et entreprise. Pourquoi les chrétiens ne peuvent pas se taire, éd. de l’Atelier, Ivry-sur-Seine, 2013

Jean-Pierre Thévenaz, Douze étapes d’un service oecuménique au monde du travail. Dans Foi de militant.e.s ! Engagement et valeurs chrétiennes. AEHMO et éd. d’En Bas, Lausanne 2020

Sciences humaines

Christophe Dejours Travail, usure mentale Ed. Bayard Jeunesse 2008.

Yves Clot, Le travail sans l’homme ? Ed. La Découverte 1995

Pascale Molinier, Les enjeux psychiques du travail. Payot & Rivages 2008

Norbert Alter, Donner et prendre. La coopération en entreprise. Ed. La Découverte, Paris 2009

Témoignages

Marie Pezé, Ils ne mourraient pas tous mais tous étaient frappés. Ed. Pearson Education 2008.

Florence Aubenas, Le Quai de Ouistreham. Ed. de l’Olivier 2010.

Anna Sam, Les tribulations d’une caissière. Ed. Stock 2008

Multimédia

J’ai (très) mal au travail Film de Jean-Michel Carré.Avec des compléments de Marie Pezé, psychanalyste, Paul Ariès, politologue et Christophe Dejours, psychologue du travail et psychanalyste. Double DVD paru en 2009. Documentaire avec des témoignages complétés par des analyses de spécialistes, dans un langage très accessible, d’un intérêt exceptionnel.