L’inititative No-Billag concerne aussi le travail

L’enjeu de cette votation est non seulement

  • politique : diffusion d’informations sur la vie de notre pays dans trois régions linguistiques ainsi qu’en romanche, présentation des points de vue de tous les partis avant les votations
  • culturel : de nombreux concerts et festivals dépendent de radio et de la TV romande
  • sportif ; un exemple : il n’y aurait pas de Tour de Romandie sans la TV romande
  • religieux : il n’y aurait pas d’émissions religieuses ni cultes radiodiffusés sans la radio romande

mais elle concerne aussi le travail. Savez-vous que 13’500 emplois en Suisse, dont 4’000 en Suisse romande, sont directement mis en danger par cette initiative ? Sans compter les nombreux emplois indirectement liés à nos médias publics. Voir le site de la campagne.

Vous trouverez ici la prise de position de la Conférence des évêques suisses et de la FEPS – Fédération des Eglises protestantes de Suisse qui recommandent le rejet de cette initiative.

Les évêques suisses s’opposent à No Billag

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*