L’inititative No-Billag concerne aussi le travail

L’enjeu de cette votation est non seulement

  • politique : diffusion d’informations sur la vie de notre pays dans trois régions linguistiques ainsi qu’en romanche, présentation des points de vue de tous les partis avant les votations
  • culturel : de nombreux concerts et festivals dépendent de radio et de la TV romande
  • sportif ; un exemple : il n’y aurait pas de Tour de Romandie sans la TV romande
  • religieux : il n’y aurait pas d’émissions religieuses ni cultes radiodiffusés sans la radio romande

mais elle concerne aussi le travail. Savez-vous que 13’500 emplois en Suisse, dont 4’000 en Suisse romande, sont directement mis en danger par cette initiative ? Sans compter les nombreux emplois indirectement liés à nos médias publics. Voir le site de la campagne.

Vous trouverez ici la prise de position de la Conférence des évêques suisses et de la FEPS – Fédération des Eglises protestantes de Suisse qui recommandent le rejet de cette initiative.

Les évêques suisses s’opposent à No Billag

Travail des agriculteurs

Ce sujet est d’une importance majeure. Il a une dimension sociale, écologique et spirituelle. De plus, il concerne directement le contenu de nos assiettes ! Nous y sommes attentifs depuis de nombreuses années.

Dans l’immédiat, nous vous proposons aussi un geste de soutien concret : signer la pétition pour un lait équitable. Sans mesures protectrices adéquates, la situation des agriculteurs dans notre pays risque de s’aggraver de manière importante.

Pour l’avenir, notre association soutien l’initiative pour la souveraineté alimentaire. Nous reprendrons ce sujet dans quelques mois, lors de la campagne qui précédera la votation.